biographie

3 février 1979, 12h50 à TournaiJF_Petit
 Jean-François Spricigo fait à présent partie de l’espèce humaine

1979 – 2003
Émerveillement et désespoir s’enchainent dans une harmonie improbable, salutaire et formatrice. Depuis, ce tumulte continue à palpiter comme un ciel d’orage éclaire la nuit. Brel et Schubert sont à ses côtés, ils resteront fidèles

2003
 Antoine d’Agata et Christian Caujolle découvrent son travail et lui inspirent l’idée que peut-être celui-ci vaut d’être montré

2004
photographie
Guy Jouaville lui offre sa première exposition intitulée ici hier, à la scène nationale du Parvis à Tarbes
film
Réalisation de Federal, court-métrage
scène
 Participation à Temps d’Images avec Guy Alloucherie et Olivier Smolders à la Ferme du Buisson

2005
photographie
 silenzio est montrée à Contretype
 ici hier est reprise à la Maison de la Culture de Tournai
film
 oblivion et prélude, courts-métrages, ainsi qu’un entretien vidéo avec Suzanne Flon
publication
silenzio, catalogue de photographies

2006
photographie
 à l’images de rien, Mar Mater Materia, deux expositions collectives à Contretype
 silenzio est montrée à la galerie artcore et au Centre Wallonie Bruxelles, tout deux à Paris
film
Réalisation de la série télévisée (débile) Schmi pour Woestijnvis

2007
photographie
 notturno est montrée au Botanique, Bruxelles
 silenzio est reprise au Cultuurcentrum d’Hasselt
 l’empreinte, exposition collective, galerie Triangle Bleu
La BnF acquiert des tirages pour ses collections

2008
photographie
Rencontre essentielle avec Agathe Gaillard, première exposition intitulée prélude et participation au salon Paris Photo
 silenzio est reprise à la galerie Excellence, Bruxelles
film
Réalisation d’Horizon, court-métrage inachevé
prix
Lauréat du Prix de Photographie de l’Académie des Beaux-Arts
Lauréat de la Fondation belge de la Vocation

2009
photographie
 anima est présentée à l’Institut de France, Paris.
 de l’eau, exposition collective à la galerie Agathe Gaillard
 silenzio est reprise à la Bibliothèque d’Østerbro, Danemark
 notturno est reprise à la scène nationale du Parvis
 prélude est reprise à la Simonis Gallery, Varsovie
 from belgium, exposition collective, Botanique
 Ce qu’il y a à voir est ce que vous voyez, exposition collective, collection de la BnF, commissaire Jean-Claude Lemagny
publication
 Nouvel Observateur, spécial photo n°8, ouvrage collectif dirigé par Robert Delpire
 la Revue des Deux Mondes publie un hors-série pour l’exposition anima, la couverture est de Jean-Jacques Sempéet les textes sont d’Anne Biroleau, Robert Delpire, Marcel Moreau et Jean-François Spricigo
catalogue 40 ans des Rencontres internationales de la photographie d’Arles, Actes Sud
prix
Nominé au Prix Découverte durant les 40 ans des Rencontres d’Arles

2010
photographie
 anima est reprise à la Louis Stern Gallery, Los Angeles

 settembre est présentée à la galerie Agathe Gaillard
 en famille est présentée à la Maison de la Culture de Tournai, à cette occasion est publié le catalogue de l’exposition
 notturno est reprise au Grand R, La Roche sur Yon
publications
 le cheval, ouvrage collectif publié aux éditions Actes Sud
 pour grandir, il faut…, livre pour enfant publié aux éditions du Rouerguelogo_JF_Spricigo

2011
photographie
 partir est présentée à la Délégation Wallonie Bruxelles de Pragues
 en famille est reprise à la Libera Accademia di Belle Arti, Brescia en Italie
 ensemble !, exposition collective à la SER Gallery, Tokyo
 le cheval, exposition collective à la galerie Tarquinia, Trouville-sur-Mer
 Miroirs de l’intime, exposition collective, Contretype
 armonia est présentée à la galerie la Chambre Claire, Annecy
 Bestiaire, exposition collective, Galerie Maeght, Paris
publication
 partir, recueil de textes, édition les pierres


2012

photographie
 Le Loup et l’Enfant est présentée à la galerie Agathe Gaillard
 Corpus scripti est présentée à l’église Saint-Maurice, Lille
 romanza est présentée au Musée de la Photographie de Charleroi
 ensemble ! est reprise à la Crossroad Gallery, Shinjuku
film
 La Fuite, réalisation du clip vidéo pour Albin de la Simone avec Alexandre Tharaud
scène
 Jesus Blood Never Failed Me Yet, réalisation de la parte vidéo pour l’ouverture de saison du 104
prix
résident artiste à la Casa de Velázquez

2013
photographie
 Agathe Gaillard, une pionnière à Paris, exposition collective, Christie’s
 Deuxième chance, exposition collective à la galerie Agathe Gaillard
 Hors-champs, exposition collective, Contretype
 mémoire d’une galerie, exposition collective à la galerie agnès b
PhotoEspaña 2013, exposition collective à la Casa de Velázquez, Madrid
 Itinérance, exposition collective, Espace Pierre Cardin (Paris)
 Paris Photo Los Angeles, représenté par Louis Stern Gallery, Los Angeles
film
 Mes épaules, réalisation du clip vidéo pour Albin de la Simone
publication
 artistes de la Casa de Velázquez Académie de France à Madrid 2013, ouvrages collectif


2014

photographie
 toujours l’aurore est présentée au 104, Paris
 carnets du ciel est présentée Galerie Maeght, Paris
 romanza est reprise à la SABAM, Bruxelles
 Circulation(s), exposition collective au CENTQUATRE, Paris
film
en silence je l’ai aimé, musique composée et interprétée par
Alexandre Tharaud, texte et réalisation de Jean-François Spricigo
 réalisation de l’epk pour le disque Jeunehomme d’Alexandre Tharaud
 La part de l’ombre, co-réalisation du court métrage avec Olivier Smolders, produit et diffusé par Arte
publications
 toujours l’aurore, livre de photos, avec des textes de Dominique A,
Eric Baret, Anne Biroleau, André S. Labarthe, Marcel Moreau, Josef Nadj,
Jean-François Spricigo, Alexandre Tharaud
 Lettres à Quelqu’un, recueil de textes et de photographies
scène
 rencontre publique avec Alexandre Tharaud et Jean-François Spricigo
le 12 novembre au CENTQUATRE à Paris
 lecture de toujours l’aurore par Edith Scob, Albin de la Simone et
Jean-François Spricigo le 20 novembre à la galerie du jour agnès b. à Paris
 exposition / concert avec Albin de la Simone et Jean-François Spricigo
le 17 décembre au CENTQUATRE à Paris

2015
photographie
moi, toi et le jardin exposition collective au Château de Seneffe durant Mons 2015
Corpus scripti, durant les Promenades Photographiques de Vendôme
PLATINUM exposition collective avec notamment Nick Brandt, Elliott Erwitt, Irving Penn, Takeshi Shikama, … , A-Galerie, Bruxelles
Nuit de l’Année, projection liée à la carte blanche donnée par le magazine de l’air, Rencontres de la Photographie d’Arles
Corpus scripti, reprise au Purgatoire à Paris
ateliers
ensemble, exposition au CENTQUATRE-PARIS des travaux réalisés avec les élèves du collège Valmy
scène
 lecture / projection / concert avec Albin de la Simone le 21 novembre au Centra Wallonie Bruxelles Paris durant Paris en Toutes Lettres


2016

photographie
polyphonie, exposition collective à la galerie Camera Obscura, Paris
impatience, exposition à la Flair Galerie, Arles
prendre de l’air, exposition collective à l’Hôtel de Sauroy, Paris
vente aux enchères, exposition collective au Musée de la Photographie de Charleroi
le socle des choses, projection avec Benjamin Deroche au festival de photographies de la Gacilly, France
Jean-François Spricigo est dorénavant représenté en France par la galerie Camera Obscura
film
 French Lynx, réalisation du clip vidéo pour Jean-Louis Murat
radio
 l’inspiration du souffle, France Culture
 Lettres à Quelqu’un, France Culture, avec Alexandre Tharaud
prix
 résident artiste au phare du Créac’h d’Ouessant
 résident artiste à l’Academia Belgica de Rome
publications
Incandescence & Lettres à Quelqu’un, livre de textes

2017
photographie
les îles, exposition à la galerie Camera Obscura, Paris
toujours l’aurore, reprise de l’exposition à la Galeria BWA à Katowice, Pologne
toujours l’aurore, reprise de l’exposition à la Stara Galeria ZPAF à Varsovie, Pologne
polyphonie, exposition collective à la galerie Camera Obscura, Paris

Il a également donné cours dans différentes écoles supérieurs, notamment à l’ESAT, Atelier Hourdé, Parsons, et à l’université de la Sorbonne

Le choix des évènements de cette hypothèse de biographie tient à la pudeur et à la distraction tangible de son auteur.

Guillaume Fabiani a partagé la direction artistique et la scénographie de plusieurs de ses expositions.
Depuis mai 2015, il est joyeusement représenté en agence par PHOM Paris.

Chaque jour il découvre l’intensité de la tranquillité – même si cela n’empêche pas les orages cités plus haut – il réalise enfin combien elle lui est précieuse.
Il remercie du fond du coeur les généreuses mains tendues, cités pêle-mêle tant chacun convia implicitement les autres : Jacques BrelItsuo TsudaPierre DesprogesHenry David ThoreauOshoArthur Rimbaud, Eric Baret, Ralph Waldo EmersonJiddu Krishnamurti,  et Hiko.

Jean-François se réjouit de l’horizon autant qu’il le peut, court encore trop, apprend désormais à marcher, et aime inconditionnellement la nature et les animaux.
Pas à pas, il vit enfin sereinement l’inconstance de l’espèce à laquelle il appartient.

 

photographies de Patrick Bokanowski et de Carlo Spricigo