Paso doble

Jean-François Spricigo, photographe, présente une nouvelle exposition de son travail qui met en lumière et en ombre le monde tel qu’il le ressent, sauvage, animal, mystérieux et qui prend racine ici sur une île, le point de départ vers un horizon plus vaste…

JF Spricigo, les iles 02
JF Spricigo, les iles 02 Crédits : Courtesy galerie Camera Obscura

Mardi exposition dans Paso Doble, avec :

Jean-François Spricigo, photographe, pour son exposition Les îles à la galerie Camera Obscura à Paris jusqu’au 29 juillet 2017.

Passer un mois seul sur une île vous fait rencontrer d’autres zones de vous-même, évacuer le « petit moi »… L’île remet en proportion votre insignifiance face au monde, les éléments y sont tellement puissants.

Dans l’océan mouvant et immense des images qui nous traversent, les photographies sont des îles, des terres fermes où poser le pied, mondes circonscrits que l’on peut parcourir et explorer.
Les images de Jean-François Spricigo sont ainsi : des îles émergées, formes soudain figées, comme nées des profondeurs de la conscience, reliées en archipel par l’assise profonde que leur confère le regard et la sensibilité d’un artiste qui aime à considérer le monde comme un tout, où les contradictions et les séparations ne sont qu’un effet de notre manque d’écoute et de nos défiances.
Mais, plutôt que du temps figé (peu ou pas d’instant décisif dans ces photographies), elles donnent à voir des états de conscience, de soudaines illuminations où l’on perçoit l’existence donnée à d’autres que soi-même, chiens, arbres, enfants, jeunes femmes… nous offrant l’extraordinaire chance de tenter une traversée pour accéder à d’autres îles.
Didier Brousse

À mesure que je progesse dans les choses, je vais vers la couleur, la lumière. Je crois que s’il faut aller puiser dans les ombres, elles n’ont de sens que si elles contiennent leur part de lumière

JF Spricigo, les îles 03
JF Spricigo, les îles 03  Crédits : Courtesy galerie Camera Obscura

Les îles sont des points de suspension, ça permet d’éviter une identification trop forte au surmoi, sur une île vous savez que vous n’êtes qu’en passage…

JF Spricigo, les îles 01
JF Spricigo, les îles 01 Crédits : Courtesy galerie Camera Obscura

Musique :
tirée de l’album Autograph d’Alexandre Tharaud : Prelude in B Minor, BWV 855a (Johann Sebastian Bach)

Intervenants

L’équipe

Production
Avec la collaboration de
Réalisation